//
vous lisez...
Conseil municipal, Immobilier

Village Delage à Courbevoie : des propriétaires bientôt expropriés ?

Après avoir lancé il y a quelques mois déjà les procédures permettant d’aboutir à des expropriations sur le secteur du futur quartier Delage, la majorité municipale LR/UDI, confrontée à des propriétaires qui refusent des propositions d’ « accords amiables » au rabais, a désormais décidé, à l’occasion du conseil municipal du lundi 26 juin 2017, d’en étendre le champ, intégrant de nouvelles parcelles dans la liste de celles visées.

Pressé de libérer le terrain pour les promoteurs, le maire continue donc de piétiner l’engagement qu’il avait lui-même pris à plusieurs reprises devant les habitants – comme en conseil municipal – de ne pas procéder par expropriation.

Le groupe Tous Pour Courbevoie avait, dès le début de l’opération, dénoncé le manque de clairvoyance de la mairie qui n’avait pas prévu la somme adéquate aux indemnisations, rendant ainsi impossible la conclusion d’accords amiables.

Notre groupe réaffirme son soutien aux habitants qui attendent de leur mairie une juste indemnisation, respectueuse de l’investissement qu’ils ont fait depuis de longues années dans ce quartier, et tentent de faire valoir leurs droits.

Des équipements publics toujours en suspens

Alors que l’impératif d’expropriation est avancé en vertu de la place nécessaire aux équipements publics, ceux-ci sont pourtant toujours en suspens pour l’instant.

Après avoir renoncé il y a plus d’un an à préempter les terrains nécessaires à la construction du gymnase promis – ce qui supposait d’indemniser au juste prix – voilà que l’équipe municipale est désormais bloquée dans la construction du futur groupe scolaire, prévu sur un terrain dont la société propriétaire a décidé de ne pas se laisser faire en engageant des recours.

Ni le terrain du gymnase, ni celui du futur groupe scolaire ne sont donc pour l’instant fixés, ce qui fait craindre les mêmes effets qu’à l’inauguration du Faubourg de l’Arche : un collège arrivé des années après l’installation des premiers habitants, construit, faute de place, au pire endroit et des équipements publics insuffisants pour assurer la qualité de vie dans le quartier.

D’un premier projet qui se voulait innovant, écologique et ambitieux, le quartier Delage a malheureusement vu sa qualité et son originalité considérablement altérées par l’improvisation et le manque de clairvoyance qui président aux choix de la municipalité.

Le groupe Tous Pour Courbevoie ne peut que regretter de voir que, malgré ses mises en garde à chaque étape, la ville s’est entêtée dans une méthode qui risque de conduire la dernière grande parcelle de foncier de la ville à servir d’appoint à une juteuse opération immobilière à proximité d’une future gare du Grand Paris, loin des belles intentions initialement affichées.

Alban Thomas  président du groupe Tous pour Courbevoie
Maria Cotora – conseillère municipale

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Archives

%d blogueurs aiment cette page :